Horaires

Nouvel horaire

Retrait des dossards

Le jour de la course, durant 1h avant le départ de la course, à l’ Hippodrome de Boitsfort (Chaussée de la Hulpe, 53 – 1180 Uccle).

Accès

Nous vous invitons à privilégier les transports publics pour vous rendre sur place. Trouvez ci-dessous votre moyen de transport le plus eco et le plus efficace.

Plan de mobilité global

Retrouvez davantage d’informations liées à l’accès au site de départ de l’évènement en cliquant sur le lien suivant.

Trains

Le gare la plus proche se trouve à “Boitsfort”

L’arrêt de tram le plus proche des inscriptions : “Hippodrome de Boitsfort”

Podium

Seront appelé(e)s au podium

Le podium sera uniquement prévu pour le premier de chaque distance chronométrée * catégorie hommes et femmes**.

** avec la condition de respecter le code de la route en toutes circonstances (sinon déclassement immédiat).

**Les coureurs doivent être présents ou représentés lors de la remise de prix pour recevoir leur prix ou trophée. Celui-ci ne pourra pas être réclamé plus tard.

Mesures covid-19

Sous réserve de l’avis des autorités compétentes, l’organisation du Trail du Meyboom n’imposera pas le Covid Safe Ticket. L’évènement ne rassemblera pas plus de 1500 personnes en même temps sur le site de départ/arrivée (hippodrome de Boitsfort) étant donné le découpage de l’horaire. Le site a l’avantage d’être très spacieux. Ceci n’empêche pas l’application des gestes barrières qui seront en vigueur au moment de l’évènement. L’organisation prévoit notamment du gel désinfectant aux endroits stratégiques et suivra le protocole horeca pour le coin restauration après l’effort. Bonne préparation à tous.

Les mesures suivantes seront uniquement activées en cas de nécessité :

1) Chaque participant, bénévole, fournisseur ou responsable présent lors de l’évènement est tenu de lire attentivement les directives de prévention COVID-19. 

2) Pré-inscriptions obligatoires. Aucune inscription ne sera possible sur place. Les distances ayant atteint le nombre maximum de participants ne seront plus accessibles dans le formulaire. 

3) Le port du masque est obligatoire sur le site de départ/arrivée. Le masque peut être enlevé pendant l’effort mais il doit être conservé sur soi (dans une poche ou un sac à dos). Les mesures de distanciation sociale doivent être respectées (des périmètres délimités sont prévus dans le sas de départ). 

4) La température des visiteurs sera vérifiée via un thermomètre frontal infrarouge à l’entrée du site. Toute personne présentant de la fièvre ne sera pas autorisée à participer et à entrer sur le site. 

1) Chaque participant, bénévole, fournisseur ou responsable présent lors de l’événement est tenu de lire attentivement les directives de prévention COVID-19.

2) Pré-inscriptions obligatoires. Aucune inscription ne sera possible sur place. Les distances ayant atteint le nombre maximum de participants ne seront plus accessibles dans le formulaire.

3) Le port du masque est obligatoire sur le site de départ/arrivée. Le masque peut être enlevé pendant l’effort mais il doit être conservé sur soi (dans une poche ou un sac à dos). Les mesures de distanciation sociale doivent être respectées (des périmètres délimités sont prévus dans le sas de départ).

4) La température des visiteurs sera vérifiée via un thermomètre frontal infrarouge à l’entrée du site. Toute personne présentant de la fièvre ne sera pas autorisée à participer et à entrer sur le site.

5) Seuls les participants, les bénévoles et les fournisseurs seront acceptés sur le site. Les spectateurs ne sont pas acceptés pour donner la priorité aux participants et prendre en compte le nombre maximum de personne autorisée pour un évènement extérieur.

6) Un sens giratoire de circulation « entrées » et « sorties » sera fléché pour éviter les croisements intempestifs. Au retrait des dossards et des médailles, à la consigne et dans les zones de départ/arrivée une distance de 1.50 mètres devra être respectée dans les files d’attente.

7) Chaque participant doit apporter son propre gobelet (ou tasse pliable) ou retirer le gobelet personnel commandé pour être servi aux ravitaillements sur le parcours ou à l’arrivée. La nourriture sur les ravitaillements pour les distances de plus de 10km sera emballée et individualisée (pas de vrac).

8) Seules les toilettes seront accessibles durant l’évènement. Il n’y aura ni vestiaires, ni douches. Les poignées et les surfaces utilisées par les participants seront désinfectées régulièrement.

9) Les coordonnées personnelles de tous les participants seront conservées jusque 15 jours après l’évènement afin de permettre un éventuel tracing. Les données privées ne seront en aucun cas utilisées à d’autres fins. Tout participant testé positif au covid-19 dans les 10 jours suivant la fin de l’épreuve doit en informer event@zatopekmagazine.com.

10) Le non-respect des règles COVID-19 en vigueur sur place ou qui seront mises en place par les autorités compétentes conduira à l’exclusion immédiate de l’évènement.

L’évènement est soumis à d’éventuelles adaptations selon l’évolution des mesures décidées par le Comité National de Sécurité en cette période de COVID-19.

Bonnes causes

CNCD-11.11.11.

Le Trail du Meyboom soutient la solidarité internationale, à travers les 80km individuel en reversant 5€ par inscription au CNCD-11.11.11. Le Centre National de Coopération au Développement se bat pour un équilibre plus juste entre le Nord et le Sud et finance chaque année une cinquantaine de projets de développement menés par ses associations membres dans les régions les plus pauvres du monde. La thématique de la protection sociale pour tous est mise en avant pour deux années consécutives à travers des actions de sensibilisation, de plaidoyer et de récolte de fonds. Faites-vous parrainer au profit des projets Sud 11.11.11 !

ENTRAIDE & FRATERNITE

Courrez pour aider les femmes haïtiennes et leurs familles à sortir de la pauvreté
“Passer cadeau”, c’est l’expérience de gardiennage d’animaux domestiques mise en place par AFLIDEPA, partenaire d’Entraide et Fraternité. le principe est le suivant: chaque jeune fille/femme reçoit un animal domestique (vache, chèvre, …) pour un temps déterminé durant lequel elle prend soin de l’animal dont elle garde le lait et/ou la progéniture. au bout de ce temps, elle rend l’animal à l’organisation  qui le “prête”  alors à une autre personne.

Les femmes apprennent ainsi le métier d’éleveuse, auparavant réservé strictement aux hommes, et retirent un revenu de la vente du lait. Cela leur permettra de payer la scolarité de leurs enfants, une priorité pour les haïtiennes. Les écoles sont rares et très éloignées. De plus, chaque famille doit payer tous les frais de scolarité de ses enfants., ce qui est un énorme frein à la scolarisation.

Grâce aux dons récoltés, l’organisation AFLIDEPA achètera des vaches qui seront confiées à de nouvelles femmes pour les former à ce métier et les aider à être autonome financièrement. Un beau projet solidaire qui permet à ces femmes de faire vivre leurs familles mais également d’envoyer leurs enfants à l’école. “Chaque année, quel plaisir de découvrir ou redécouvrir le côté bucolique de Bruxelles. Pour les provinciaux comme moi, c’est très intéressant de courir dans cette partie verdoyante de la ville. J’ai l’habitude de dire que le Trail du Meyboom se vit 3 fois : en le préparant, en le courant et revivant la couse passé la ligne d’arrivée”. (Fernand, coureur solidaire participant au 21km)

Envie d’aider davantage les familles paysannes haïtiennes ? Faites-vous parrainer et achetez des vaches. 1 vache = 370 euros !

Vous pouvez très facilement créer une page de collecte personnalisée via notre site et donc communiquer facilement auprès de vos proches sur le projet que vous soutenez!
Chaque parrainage pourra faire la différence entre la misère et une vie digne pour les familles paysannes haïtiennes. Merci ! Inscrivez-vous dès maintenant !
Les inscriptions seront bientôt ouvertes.

Des questions, besoin de renseignements supplémentaires ?
N’hésitez pas à contacter Catherine : event@entraide.be

Eco-responsabilité

12 ECO-GESTES

En 2018, l’ASBL sport et santé fait la promotion des 12 eco-gestes : 5 eco-gestes suggérés aux participants et 7 eco-gestes que l’organisation s’engage à poursuivre. 

Eco gestes mEYBOOM

Noter organisation tente d’organiser un évènement le plus éco-responsable possible. Même s’il reste du chemin à parcourir, la barre est placée chaque année un peu plus haut. Les 12 éco-gestes, partagés entre organisateur et participants, sont la feuille de route écologique de cet évènement.

Covoiturez ou utilisez les transports en commun : Nous voulons tendre vers une empreinte carbone la plus basse possible et le déplacement des coureurs pour venir à l’évènement constitue le plus gros souci. Au-delà de stimuler l’utilisation des transports en commun et le covoiturage, le Trail du Meyboom investit dans l’achat de plus d’un millier de tickets de métro/tram.

Ne gaspillez pas sur les ravitaillements : c’est un conseil qui est donné aux coureurs mais qui s’applique également aux organisateurs. Après le passage du dernier coureur, les stocks excédentaires sont soit utilisés sur un autre ravitaillement, soit transmis à un organisme tel que l’Armée du Salut qui lutte contre la pauvreté.

Respectez les espaces verts traversés : Bruxelles Environnement avec ses consoeurs wallonnes (Eaux et Forêts) et flamandes (Natuur en bos) demandent aux usagers de la forêt de respecter la faune et la flore, par exemple en restant sur les chemins prévus par l’organisation.

Réutilisez ou emportez votre propre gobelet : Enfin des ravitaillements zéro déchet ! Il suffit de se munir de sa propre tasse ou gobelet pliable (matériel obligatoire) pour éviter des milliers de gobelets sur le sol. C’est une marque de fabrique du Trail du Meyboom : emportez votre gobelet personnel pour être servi aux ravitaillements sur le parcours ou à l’arrivée (buffet ou collation final).

Soutenez une œuvre écologique ou humanitaire : le Trail du Meyboom, via l’ASBL sport et santé, soutient directement plusieurs organismes (Unicef, CNCD, Vivre Ensemble …) mais les coureurs ont aussi la possibilité via le formulaire d’inscription de faire un don à une bonne œuvre.

Médaille et t-shirt sur demande : afin de ne pas produire inutilement, les médailles – par exemple – sont en option.

Limiter et trier les déchets : Bruxelles Propreté, partenaire du Trail du Meyboom, permet de trier et composter les déchets. Un tri sélectif est donc prévu sur le village et les ravitaillements. Des gobelets réutilisables et consignés seront à disposition au chapiteau. Les participants qui utiliseront le tri sélectif pourraient être récompensés. Surprise.

Collaborer avec le monde de l’enseignement et impliquer les jeunes : le Trail du Meyboom collabore avec le monde de l’enseignement et notamment les élèves du CERIA et sa section sécurité.

Recycler le matériel : les bâches publicitaires sont transformées en sacs de rangement ou en sac « originaux » remis aux vainqueurs des courses.

Fabriquer localement : ce n’est pas facile de tout produire localement mais on essaye. Nous favorisons les productions locales. Les trophées, par exemple, sont fabriqués localement.

Destiner les revenus vers des associations locales : pour chaque t-shirt porté, 1€ sera reversé à Natagora qui protège notamment la biodiversité. Des unités scouts ou l’ASBL Vivre Ensemble sont également soutenues pour compenser leur soutien à l’évènement.

Tourisme et hébergement