EN CAS D’ÉPIDÉMIE, LEVEZ LE PIED !

De façon générale, l’exercice physique contribue à renforcer nos défenses immunitaires.

Cependant, il arrive que des efforts particulièrement intensifs aient l’effet contraire et fassent le lit d’une infection (1).
En pleine crise de covid-19, la recommandation donnée par les autorités sanitaires était donc de rester physiquement actif mais de ne pas s’épuiser.
La réponse de notre système immunitaire à l’activité physique peut être retranscrite sur un graphique par une courbe en J. Cela signifie qu’un individu qui ne ferait jamais de sport courrait plus de risques qu’un autre qui s’entraînerait de manière modérée. Mais si ce dernier élève soudain sa charge d’entraînement, la relation s’inverse et il se rend beaucoup plus fragile face aux maladies. A l’extrême, ce risque dépasse de beaucoup celui du sédentaire. D’où la forme en J du schéma ci-dessus.

Référence : (1) The compelling link between physical activity and the body’s defense system, dans Journal of Sport and Health Science, mai 2019

Partager sur

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Laisser un commentaire

Dernières news

Statistiques marathon

Grâce à Jens Jakob Andersen, un jeune athlète danois passionné de statistiques et de marathon, on sait qu’en 2018, 1.298.725 personnes ont bouclé

Lire plus >

OFFRE DE NOËL

Un numéro supplémentaire offert avec votre abonnement ! Choisissez votre abonnement à Zatopek magazine : 1 an, 2 ans ou 3 ans, nous

Lire plus >