Flux RSS Facebook Twitter
 
home > Suisse > Je m'entraine > Autres logiciels
Intro

Retrouvez ci-dessous les logiciels qui accompagnent les dossiers développés dans le magazine Zatopek.

 
Logiciel Trimps

Zatopek #18 : mai/juin/juillet 2011
Article : "A quoi bon s'entraîner?"

Calculer ses charges d'entraînement

Ce logiciel permet de mesurer assez précisément sa charge de travail à l'échelle d'une séance, d'une semaine, d'un mois et même d'une saison à l'autre.

 



Les dernières réactions

lazarus le 27 juin 2016 à 10h59

J'aimerai connaitre ma charge de travail à l'echelle d'une séance ou d'une semaine

Bien à vous

Signaler un abus


Bernard le 20 mars 2012 à 14h33

Bonjour,

Concerne : formule "trimps" no 18/2011/pg 23

N'ayant pas conservé les nos suivants, pourriez-vous svp me communiquer la formule exacte (k = ?) ?
Merci d'avance.

Signaler un abus


La Rédaction le 26 septembre 2011 à 11h48

Merci pour votre réaction

Après un premier tour de table. Il semble que la bonne formule soit celle du logiciel et qu'on se soit gourré (une fois de plus !) avec les exposants en changeant de programme de traitement de texte. Si cela se vérifie, on fera un erratum dans le prochain numéro.
Pour les références. En fait, il y en a beaucoup dans la mesure où Banister n'est pas tombé sur la formule du premier coup (... comme nous). Donc on ne voulait pas encombrer encore un peu plus une page déjà bien dense. Mais on retrouve tout cela sur le net.
Un conseil de lecture ? Peut-être le bouquin "La préparation physique : optimisation et limites de la performance sportive" Par Grégoire Millet (le frère de Guillaume que nous avons déjà intyerviewé dans Zatopek et de Daniel Le Gallais (Ed.Masson 2007).

Merci pour votre confiance,

La rédaction

Signaler un abus




Reagissez
 
Oxygène et calories

Déduisez la consommation d'oxygène à partir de la vitesse de course.

Et constatez également ce que cela représente en calories perdues grâce à un système de conversion qui tient compte à la fois de l'impact de la séance proprement dite et de l'élévation du métabolisme après l'effort.

Bien sûr, ces évaluations ne prennent pas en compte les variabilités inter individuelles d'économie de course. Mais, dans l'ensemble, la fiabilité est excellente. On peut même tenir compte du relief, pour ceux qui ont l'habitude de courir sur terrains vallonnés. Il suffit alors d'indiquer le dénivelé positif du parcours soit en se basant sur les données d'une carte d'état-major soit en s’équipant d'un altimètre. Au total, vous n'avez que très peu d'éléments à introduire sur la feuille de calcul: vitesse, durée de la course, masse corporelle et dénivelé. Et à vous le résultat!

 





Reagissez
 
Fractionné ou EPI

Zatopek #4 : décembre/janvier/février 2007
Article : "Diviser pour régner"

Un logiciel tout entier dédié à vos performances !


En forme d'hommage à Zatopek, précurseur d’une méthode d’entraînement connue sous différents noms: “interval training“, “fractionné“ ou encore les initiales EPI (entraînement par intervalles).

 



Les dernières réactions

gregory le 05 juillet 2011 à 14h24

bonjour
n'y a t'il pas d'erreur!
exemple pour une vma de 16kmh epi sur des 200m à 100% le logiciel propose 4 séries de 25reps! soit un volume de 5km n'est ce pas beaucoup
de même, une séance de 30"30" à 100%, la courbe graphique n'indique pas de résultats?
sportivement
greg

Signaler un abus




Reagissez
 
Calcul grammes perdus

Ce logiciel traduit les efforts produits en grammes perdus.

Il suffit d'introduire la durée de la séance, une répartition approximative des intensités et des calories dépensées et vous obtenez immédiatement la perte de poids.

Exemple: je cours une heure avec dix minutes d'échauffement et dix minutes de retour au calme (soit vingt minutes à faible allure).
Pour le reste j'essaye de travailler ma vitesse (soit 40 minutes à allure soutenue). Cela représente une dépense globale d'approximativement 600 calories. J'introduis toutes ces informations et le logiciel m'apprend que j'ai maigri de 333 grammes: dont 33 grammes de graisses, 75 grammes de sucre et 225 grammes d'eau. Attention, il y a un monde entre la théorie et la pratique. Disons que l'intérêt de ce programme réside dans la répartition des pertes, notamment la part de solides et de liquides.

Dans notre exemple, on perdrait grosso modo deux grammes d'eau pour un gramme de carburant.

Bon amusement!

 





Reagissez
 
Tableau des équivalences IAAF

Téléchargez le tableau des équivalences de l'IAAF

TELECHARGER

 


Archives